Enquête sur le fantôme du moulin du vieux Jeannard

Comme tout le monde au Royaume, j’ai souvent entendu des histoires étranges au sujet du moulin du vieux Jeannard. Plusieurs racontent que le moulin est hanté, et que si on s’en approche trop après la tombée de la nuit, on court le risque d’être attaqué par un fantôme farceur et mal intentionné.

En tant que journaliste, j’hésitais à croire ces racontards. Je me suis finalement décidé à mener une enquête sur les lieux, avec la permission de Jeannard, que j’ai rencontré à la Taverne chez Norace.

Hier soir, je me suis donc dirigé vers le moulin avec une lanterne, un carnet de notes, et une plume. J’espérais soit réussir à prouver qu’il n’y avait pas de fantôme dans le moulin, soit rencontrer un fantôme et lui poser quelques questions afin de vous partager une entrevue exclusive. Hélas, je n’ai réussi à faire ni l’un ni l’autre.

Todd pose devant le moulin du vieux Jeannard.

Les ailes du moulin tournaient lentement, même s’il n’y avait pas vraiment de vent. Leur mouvement produisait une sorte de lent grincement, mais ce grincement semblait dissimuler un autre son, beaucoup plus grave. Est-ce qu’il s’agissait des cris ou des plaintes d’un fantôme? Il n’y avait qu’un moyen de m’en assurer.

Je suis entré dans le moulin avec une facilité surprenante. Il paraîtrait même que c’est toujours facile d’entrer dans un moulin, mais je ne pourrais vous le confirmer, puisqu’il s’agissait de ma première visite. Là, dans la salle principale, des engrenages tournaient et produisaient des séries de cliquetis réguliers. Mais il y avait toujours cet autre son étrange… il semblait venir du sommet de la tour.

En tenant ma lanterne bien haut devant moi, j’ai traversé la salle du moulin, et j’ai commencé à monter un escalier dont les marches craquaient dangeureusement. Quelques toiles d’araignées se sont accrochées à mes cheveux et à ma barbe, et j’entendais toujours cette plainte bizarre.

Je vous mentirais en vous disant que je n’avais pas peur. Mais je dois aussi avouer que j’étais curieux.

En atteignant le sommet de la tour, la plainte bizarre était devenue plus forte. Là, dans un coin de la pièce, ma lanterne a jeté sa lumière sur un vieil homme qui dormait, étendu sur un gros sac de farine, la bouche grande ouverte.

J’ai rapidement reconnu le vieux Jeannard lui-même, qui ronflait comme si sa vie en dépendait. J’ai donc quitté les lieux, à la fois déçu et rassuré. Il n’y avait pas de fantôme dans le moulin!

Mais voilà, en me dirigeant vers ma demeure, j’ai croisé le vieux Jeannard qui, lui, se dirigeait vers son moulin. Il m’a demandé si j’y étais allé pour mener mon enquête, et sur le coup, je n’ai pas pu lui répondre.

Je ne sais toujours pas quoi penser de cette histoire, mais je vous conseille tout de même de ne pas approcher du moulin après la tombée de la nuit. Parce qu’on ne sait jamais…

Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s