Entrevue avec Norace, un héros parmi les hommes

Quand je ne suis pas en train d’écrire pour le Temps du Royaume, on peut généralement me trouver à la Taverne chez Norace. J’aime y passer du temps en bonne compagnie, surtout quand des chansonniers ou des bardes y sont présents. Voyez-vous, la Taverne chez Norace est un endroit où il y a toujours quelque chose à boire, et où tout le monde est heureux.

Si vous n’y êtes jamais allé, je vous recommande d’y faire un tour!

Norace le tavernier étant trop humble pour accepter d’apparaître dans le journal, il nous a suggéré d’y montrer plutôt son enseigne.

L’autre soir, le chansonnier Policarpe, qui est un de mes collègues du journal, était présent pour assurer le divertissement de tous avec sa trompette marine. Comme je ne suis pas amateur de cet instrument particulier, j’ai plutôt décidé de m’installer dans un coin avec quelques bonnes chopes de bières.

Quand Norace, le propriétaire de la taverne, est venu me demander si tout allait comme je le voulais, j’ai eu l’idée de lui poser quelques questions. Norace et moi, nous nous connaissons depuis que je suis arrivé au Royaume, mais nous n’avons jamais discuté de son passé et du moment où il a fait l’acquisition de la taverne qui porte fièrement son nom.

Selon lui, le bâtiment était autrefois une réserve de tonneaux de bière et de vin qui appartenaient à un homme très fortuné, mais peu sympathique et très avare. Norace l’a rencontré quelques fois en le suppliant de lui vendre quelques tonneaux afin qu’il puisse ouvrir une échoppe, mais l’homme a toujours refusé, prétextant que tout cet alcool lui appartenait, et que personne d’autre n’en aurait même une seule goutte.

En utilisant la ruse, Norace, en véritable héros, a réussi à convaincre le riche avare de l’affronter lors d’une partie de cartes à laquelle plusieurs gens du Royaume ont assisté. Je n’étais pas encore au Royaume à cette époque, sinon, j’aurais bien entendu couvert cet évènement avec plaisir.

La chance a souri à Norace, et il a gagné le bâtiment, ainsi que tout ce qu’il contenait. En prenant possession de son prix, il a fondé la Taverne chez Norace, afin de permettre aux gens du peuple de pouvoir profiter des breuvages les plus délicieux.

J’avoue avoir oublié quelques-uns des détails de l’histoire de Norace, mais si vous passez à la taverne un soir, allez lui demander de vous la raconter. Il le fera avec plaisir, et vous pourrez entendre les détails les plus sordides!

Cet article, publié dans Entrevue, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s